Dégustation instantanée de bon petit plat à base de Kpop
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aikô

avatar

Féminin
Messages : 1243
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 22
Localisation : A l'église avec Bling-Bling ! Wedding Dress~

MessageSujet: [OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...   Jeu 27 Mai - 13:09

Titre : Si on m'avait dis .. (c'est une première dans ma vie, une de mes histoire a un titre ! --")
Raiting : G
Couple : Not couple .. Parcontre, il y a deux Super Junior MAIS pas en couple comme je viens de le marquer. Il s'agit d'EunHyuk & DongHae. (je ne sais pas si c'était utile que je le dise ! =S)
Genre : Death fic
Résumé : Je ne sais pas faire de résumé & de toute façon c'est un OS.
Not de l'auteur : (pardon je remet la note de l'auteur que j'ai mise sur Super Junior Forever. ^^") Alors bon j'vais pas blablater pendant des heures .. OS avec Gwladys qui est sous le nom de Suki sur ce forum ! Pour la fin, j'me suis inspiré de Temptation of Wolves parce que j'ai adoré ce film. Bon en vrai quand je l'ai écris, je ne pensais pas au film mais c'est qu'après que Suki m'aie fait la remarque que j'ai réalisé que c'était pas faux ! Mais quand j'ai écris la fin je pensais plus à Haru Haru. (mon premier MV des Big Bang ! *o*) Ensuite à deux reprises, j'me suis inspiré du drama Ichi Rittoru No Namida parce que j'ai super chialé, mais j'ai sur-kiffé cette histoire & elle m'a marqué !.. Enfin~ voilà .. Je ne vous retiens pas plus. Pourvu que ça vous plaise ! =) .. Bonne lecture mesdemoiselles.

*

Elle était atteinte d'une grave maladie au cœur. Les médecins ne lui donnaient pas plus de trois mois pour continuer à vivre. Elle était sur la liste d'attente pour la greffe d'un nouveau cœur. Sa maladie provoquait chez elle : des pertes de connaissance, des difficultés à parler, des pertes soudaines d'énergie & d'équilibre.
Si on m'avait dit toutes ces putains de choses, je n'aurais pas fais l'ignorant & je me serais occupé d'elle, mais à côté de ça, je ne comprenais pas pourquoi elle tenait tant à ce que je porte son cadeau ! À chaque fois je lui répondais « demain » & à chaque fois, j'oubliais. Le comble, c'était que je ne faisais aucun effort pour y penser. Notre meilleur ami, DongHae, me faisait d'ailleurs des reproches & m'engueulait à ce sujet & tout ce que je répondais, c'était un haussement d'épaules.
Son cadeau, en faite, c'était une chaîne avec pour pendentif : un petit beurre LU croqué fait en pâte fimo. Elle aimait énormément faire ses propres bijoux. Enfin ... Elle me l'avait offert il y avait deux mois environ & ça ne faisait qu'une semaine & demi que je le portais réellement. En faite j'avais commencé à l'avoir autour du cou quand j'avais su qu'elle était partie & qu'elle ne reviendrait pas.

*

Deux mois plus tôt

« Oppa ?!! » m'appela Gwladys.

Gwladys était française, elle était née là-bas, dans ce pays qui me plaisait beaucoup avec ses châteaux & sa Tour Eiffel. Ses parents avaient emménagé à Séoul alors qu'elle n'avait que trois ans. Gwladys, que je surnommais la plupart de mon temps Cocotte, était, depuis le primaire, ma meilleure amie avec DongHae. Depuis cette époque, on s'était toujours débrouillé pour être dans la même classe & ça jusqu'en première. Mais arrivé en terminale, l'histoire avait décidé de changer ça. Cocotte était en terminale quatre, filière art-dessin, DongHae dans la numéro trois avec filière musique & moi, j'avais atterri dans la deux avec pour filière : MC. Dans l'année, on avait une seule activité en commun : notre cours de danse de deux heures, tous les jours après les cours. C'étaient les seuls moments où on pouvait se défouler un maximum, en enchaînant chorégraphie sur chorégraphie. À la fin, nous étions tellement morts, qu'on s'allongeait sur le parquet & on s'endormait ainsi jusqu'à ce que l'agent d'entretien vienne nous prévenir qu'il allait fermer la salle.

« Oppa ?! me rappela-t-elle.
_Yes Sir ?! répondis-je.
_Viens à côté de moi, Marcel va nous prendre en photo ! Fais-moi ta plus belle grimace ! » m'ordonna gentiment Cocotte, en m'attrapant par l'épaule.

DongHae alias Marcel nous prit en photo, & nous complimenta pour nos têtes, avec un soupçon d'ironie dans la voix, en rendant l'appareil à notre amie.

« Mais pourquoi tu veux une photo ?! Tu en as pourtant déjà pleins ! demandai-je.
_J'en voulais une récente, dit-elle. À toi DongHae, toi par contre, fais-moi ton plus beau sourire !
_Hey !! Pourquoi moi, je dois grimacer & lui il doit sourire ?! Y a du favoritisme dans l'air. fis-je en faisant mine de bouder.
_Parce que toi même tu sais ! Je suis le plus beau de nous deux, alors je ne peux pas me permettre de faire une grimace. rigola DongHae.
_Non mais écoutez ce macho ! Ce n'est pas du tout pour ça ! C'est parce que je sais que si Marcel fait une grimace, il va gâcher la photo ! avoua Gwladys.
_Oh~ … À ta place mon pote, j'aurais pas aimé ! lançai-je.
_Grr attaque des guili-guili !! grogna-t-il en bombardant notre belle amie de chatouilles.
_Ah-ah arrêtes !! A-arrêtes je n'ai plus de souffle ! » rit-elle.

DongHae arrêta son jeu & prit Cocotte par la taille & la coller à lui pour que je puisse prendre la photo. Une fois dans la boîte, je rendis le numérique à sa propriétaire.

« Thank you, fit-elle. Je vais à la galerie du campus les développer. On se retrouve à la salle de danse.
_Of course. » se contenta de répondre DongHae.

Elle partit en courant, le sourire aux lèvres. Mais elle fit à peine dix mètres qu'elle trébucha & atterrit sur le goudron du chemin. Nous accourûmes auprès d'elle, & remarquâmes qu'elle saignait à la joue gauche. Une toute petite larme perla le long de son autre joue.

« Bah merde alors ! Tu t'es pas loupée Cocotte. Toute ta joue saigne, pourquoi tu n'as pas mis tes mains en avant pour amortir la chute ? demandai-je.
_Je-sur le coup, je n'ai pas eu le réflexe.
_Je t'emmène à l'infirmerie. Hyung, tu peux aller faire développer ses photos s'il te plaît ?. me demanda Marcel.
_Mmh, j'y vais. »

Ils commencèrent à partir mais je dus les arrêter.

« Hey !! criai-je.
_Quoi ? répondit DongHae.
_L'infirmerie, c'est par là ! indiquai-je, en montrant du doigt le chemin opposé à celui qu'ils prenaient.
_Ah ouaiiis meerde ! jura-t-il. Merci vieux ! »

Je regardai Gwladys qui tenait un mouchoir sur sa joue. Je lui envoyais un « ça va aller ? » en SMS, & pour me répondre après qu'elle avait lu le message, elle me fit un faible sourire.
Ils partirent cette fois dans la bonne direction.

*

Une semaine plus tard

Il faisait super beau. Tous les trois étions sur l'herbe fraîche du campus, à l'ombre d'un cerisier en fleur. DongHae écoutait sa musique avec son casque, Gwladys dessinait, & moi, j'étais en train de somnoler, allongé dans l'herbe. Nous attendions tranquillement que la sonnerie retentisse pour nous diriger vers la salle de danse.

« Ah ! se rappela mon amie en me déposant sur le torse un petit sac en soie. Tenez ! Je les ai fais hier soir.
_Merci mais ce n'est pas mon anniversaire ! plaisantai-je.
_C'est pas pour ça que je vous l'offre ! C'est pour être sûre que vous penseriez toujours à moi plus tard. se justifia-t-elle.
_Si tu le dis. »

Je jetai un coup d'œil sur DongHae & vit qu'il avait déjà ouvert le sien & il l'avait mis autour du cou. C'était un petit Granola croqué à un endroit fait avec de la pâte fimo, accroché à une chaîne en argent. J'ouvris alors le mien, & constata que c'était aussi une chaîne avec un Petit beurre LU, lui aussi entamé à une de ses extrémités. Je le remis dans son sac, & le rangeai dans mon sac de cours.

« Tu n- pas ! me dit-elle.
_Hein ?
_- n'ess- p- ! reprit-elle avec difficultés.
_Bin tu ne sais plus aligner des mots pour faire une phrase ?! » rigolai-je.

Elle ne répondit pas mais sortit son portable, & regarda ensuite DongHae. À priori, elle venait de recevoir un message de sa part. Je tournai la tête vers notre ami, son casque était toujours sur ses oreilles, il mimai les paroles de la chanson qu'il écoutait mais il avait les sourcils froncés & … Pleurait ?!... Oh là .! J'avais loupé un épisode. Marcel se leva, coupa sa musique & lança un « allons danser » presque énervé.

*

Deux semaines plus tard

Depuis le jour où elle nous avait donné ses cadeaux, Gwladou n'avait pas montré le bout de son nez. Je l'avais appelé au bout de quatre-cinq jours d'absence &, elle m'avait dit qu'elle ne serait pas là pendant une durée indéterminée car elle avait des problèmes familiaux. Je mettais contenté de cet argument & ne l'avait plus appelé dans les jours qui avaient suivi.
Il était dix-huit heures trente. DongHae & moi nous dirigions vers notre salle fétiche d'un pas nonchalant. Une fois à l'intérieur, nous déposions nos affaires dans le fond & DongHae alla mettre en route la chaîne hi-fi.

« Alors tu as le choix ! YMCA ?! Shock ?! Magic (One Way) ?! Call Me ?!... cita-t-il.
_Tu n'as pas autre chose ?! demandai-je en m'étirant.
_Marshmallow ?! Run Devil Run ?! Bang ?! continua mon ami.
_Mais c'est des chorégraphies de meufs !!! & puis tu me vois danser sur Marshmallow ?! m'exclamai-je.
_& alors c'est aussi bien ! » fit une voix dans mon dos.

Je me retournai vivement & vis Gwladys. Je la regardai de la tête aux pieds, son slim noir ainsi que sa New Era, ses sneakers & sa veste en cuir blanches étaient tout trempés.

« Tu as pris une douche tout habillée avant de venir ?! m'étonnai-je.
_Mais non ! Appelles-moi couillonne pendant que tu y es ! » balança-t-elle.

DongHae se précipita sur elle, une serviette à la main. Il lui retira sa casquette & commença à lui sécher les cheveux. Mais qu'est-ce qu'il y avait entre eux ?!

« C'est bon Marcel. Je ne suis pas en sucre ! rit-elle.
_Il ne faut pas que tu attrapes froid sinon .. commença-t-il. Aie ! »

Cocotte venait de lui pincer le bras.

« Ça fait mal !. protesta DongHae
_C'était voulu ! Bon allez assez bavassé ! Place à la danse ! » chanta Gwladys.

Elle se dirigea vers la sono, y entra un disque & appuya sur play. Ce fut Where U At de Dong YoungBae qui sortit des enceintes des les quatre coins de la salle.

« Je fais TaeYang ! avertit-elle.
_Pourquoi ?!
_Parce que je chante mieux que vous deux réunis & que c'est moi la seule fille, donc c'est moi qui ai ce privilège ! lança notre amie avant de nous tirer la langue. & Oppa, tu feras Teddy.
_Tss … Bon allez .. Vas pour que tu sois TaeYang ! se résigna DongHae.
_Yes ! »

On débuta la chorégraphie au bon moment de la chanson & nous voilà partis pour environ quatre minutes d'endurance étant donné que cette choré' bougeait bien !

Quatre minutes vingt-sept (exactement) plus tard

« Ouah .. I'm dead now ! fit notre meilleur ami.
_Je me sens pas bien .. souffla Gwladys.
_Tu as chanté & dansé, normal que tu ne sois pas bien. Trop d'un coup c'est pas bon. lui expliquai-je.
_Nan .. C'est .. Pas ça. J'.. Je m'- sens … »

& là, on vit Gwladys s'écrouler anormalement au sol. On se précipita sur elle & essaya de la réveiller.

« Hey Gwlad' ?! Est-ce que tu m'entends ? Gwladys ?.. Ouvres les yeux ?.. lui dit DongHae.
_Faut appeler quelqu'un nan ?! lui demandai-je.
_Non, attends !! Elle reprend connaissance ! s'exclama-t-il. Cocotte ?! Réagis si tu m'entends … »

Je m'accroupis à ses côtés comme DongHae &, elle posa son regard sur moi. Son regard était comme voilé. Son expression du visage était celle de quelqu'un qui ne savait pas où il était, à mon avis, elle voyait flou & n'entendait pas vraiment ce qu'on disait. Elle leva sa main au col de ma chemise & dégagea mon cou. Elle bougea les lèvres mais je ne pus comprendre ce qu'elle disait, ainsi que DongHae & aussitôt elle repartit dans l'inconscience.

« Elle en a trop fait. Il faut la ramener chez elle. conseilla Marcel.
_Ouais.

*

Deux semaines plus tard

Gwladys commençait à me faire peur. Ses pertes d'équilibre & de connaissances se manifestaient de plus en plus souvent depuis quinze jours. Mais elle me disait que les médecins ne trouvaient rien & que pour le moment elle devait faire avec. Mais il y avait aussi DongHae qui m'inquiétait. À chaque fois qu'il se passait quelque chose avec Gwladou, il se mettait à pleurer mais ça ne dépassait jamais une seule larme. Se pourrait-il qu'il soit amoureux d'elle ?! Non, il me l'aurait dit !
Je me dirigeai vers notre point de rendez-vous de tous les matins, le sourire aux lèvres. Je n'étais plus qu'à dix mètres & je vis qu'ils étaient déjà arrivés. J'allais pour les rejoindre quand je remarquai que DongHae faisait des grands gestes, je devinai qu'il était énervé & qu'il engueulait Gwladys.

« Salut ! dis-je en arrivant à leurs côtés. Dis donc tu n'étais pas en train d'engueuler Cocotte à l'instant ?!
_Mais nan ! Il révisait pour le clip amateur de sa classe. le défendit Gwladys.
_C'est vrai ce mensonge ?!
_Tu me vois engueuler ma, notre Gwlad' ?!
_Ouais nan, t'as raison.
_Dis EunHyuk ?! Tu n'as pas aimé mon cadeau de la dernière fois ? .. me questionna Cocotte.
_Bin si pourquoi ?! Répondis-je gêné de ne l'avoir jamais mis.
_Parce que tu ne l'as jamais mis. Tu vas le mettre avant vendredi n'est-ce pas ?! Me demanda-t-elle, timide.
_Ouais demain. »

*

Mardi

« Oppa ?! Tu l'as mis ?! Demanda-t-elle toute joyeuse.
_Euh ... »

Je regardai mon cou nu.

« Demain. »

*

Mercredi

Je remarquai une fois dans le bus, que je n'avais pas mis le collier. & dire qu'elle se réjouissait chaque matin à l'idée que je le porte. Dans cinq minutes, je serais en face d'elle. Qu'est-ce que j'allais lui dire …

« Demain ! »

*

Jeudi

DongHae, avant que je ne puisse dire un seul mot, me prit par le bras & m'entraîna loin de Gwladys.

« Non mais tu te fous de sa gueule !? Ça fait deux mois qu'elle te l'a offert ce collier, ça fait une semaine qu'elle te demande de le mettre. & toi, comme un bon, tu oses quand même venir au lycée sans ! m'engueula-t-il.
_Comment tu sais que je ne l'ai pas mis ?!
_Si tu l'avais mis tu ne serais pas venu vers nous avec une gueule de déterré. »

Là, il marquait un point.
Je sortis un stylo rouge de mon sac &, écris sur la paume de ma main en gros « collier ». Je lui montrai avec ma « gueule de déterré ».

« Nan mais laisses tombé ! C'est trop tard, fallait réagir plus tôt, mon pote ! » vociféra mon ami.

& il partit me laissant là, comme un poteau planté au milieu de nul part.

*

Vendredi

Cette fois je l'avais mis. Je le montrai en plus, je n'avais pas fermé ma chemise jusqu'en haut pour qu'ils voient que je l'avais mis.
Je fus le premier arrivé au point de rendez-vous. J'attendis cinq minutes, dix, quinze, arrivé à vingt minutes, il n'y avait toujours personne à l'horizon.
Je me rappelai alors qu'aujourd'hui, tous les professeurs étaient en grève, & au final on n'avait pas cours ! Mais quelle andouille. Dire que je mettais levé de bonne heure & de bonne humeur rien que de penser à la tête que ferait Gwladys quand elle verrait le collier autour de mon cou.
Je repartis dans le bus &, m'apprêtai à appeler mes amis pour aller danser quand mon portable me devança & sonna. Je n'eus pas d'autre choix que de répondre.

« Allô. fis-je en collant mon mobile à mon oreille.
_Est-ce bien un certain EunHyuk au téléphone ?! demanda une voix rauque à l'autre bout du fil.
_Oui, lui même. Qui êtes-vous ?!
_Je suis le médecin traitant de Mademoiselle Gwladys de l'hôpital Pariss. Elle m'avait donné votre numéro si ... »

Sa voix me donnait des frissons. Elle laissait paraître à chaque seconde que je l'entendais un sentiment de douleur & de tristesse.

« Ah c'est vous ?! Alors vous avez trouvé ce qu'elle a en fin de comptes !? dis-je.
_Monsieur cela fait deux mois déjà, que nous savons ce qu'elle a !
_C'est pas possible, y a une semaine encore, elle me disait que vous ignorez tout de son problème.
_Il y a deux mois, on lui a déclaré une maladie grave au cœur. Cette maladie lui causait des pertes de connaissance, d'équilibre, d'énergie & des difficultés à aligner des mots pour construire correctement une phrase.
_Quoi ?! C'est quoi cette histoire !? Qui est réellement à l'appareil ?! demandai-je déboussoler par cette histoire.
_Je vous l'ai dis, je suis son médecin traitant. Enfin … J'étais. »

Je venais juste de sortir du bus, j'allais m'asseoir sur le banc le plus proche.

« Ça veut dire quoi ce « étais » ?! m'énervai-je.
« Elle était en attente d'une greffe d'un cœur. Elle devait passer aujourd'hui sur la table d'opération. Au début ça, se passait bien. On avait pu retirer son cœur défectueux sans soucis. On avait tout de suite placé le nouveau à sa place. On a alors branché l'encéphalogramme, pendant deux/trois minutes, il battait normalement mais d'un coup son organisme l'a rejeté. »

Non, non, non … C'est pas possible !! Je rêve, je rêve !! Je sentais les gouttes ruisseler sur mes joues. Je ne coupais pas la communication, je voulais savoir …

« On a essayé tous les moyens possibles pour la réanimer .. Mais rien. La greffe a échoué. Je suis … Je suis désolé. »

Je raccrochai cette fois, j'en avais trop entendu. Je pris mes jambes à mon cou & courus en direction de l'hôpital qu'avait cité le docteur.
Arrivé là-bas, je me dirigeai à l'accueil, où une infirmière m'accueillit avec le sourire.

« Bonjour en quoi puis-je vous être utile ? me demanda-t-elle.
_Euh .. Je voudrais voir une de vos pensionnaires. Une dénommée Gwladys.
Elle perdit son sourire & prit un air désolé.
Je regardai les couloirs qui étaient remplis de malades. Je balayai le bâtiment des yeux & d'un coup, je vis DongHae. Il était assis sur une chaise devant une grande porte où dessus il y avait de marqué « bloc opératoire » & cette fois, ce n'était pas une mais des centaines de larmes qui coulaient sur ses joues, tout comme moi.
Je m'approchai de lui, je ne pus rien faire qu'il se jeta dans mes bras dès que je fus à côté de lui.

« Je t'attendais. On m'a dit que je pouvais aller la voir mais, je ne voulais pas y aller seul. »

Je resserrai mon étreinte autour de lui & me remis à pleurer.

*

J'étais assise sur mon lit d'hôpital & regardai par la fenêtre. Ma chambre était située au troisième étage, de là, je voyais une bonne partie de la ville qui se réveillait sous un beau levé de soleil.
La machine à côté de mon lit, qui était reliée à mon cœur, faisait un « bip » toutes les secondes. Cela stressait DongHae & il n'arrêtait pas de demander si c'était normal.

« Pourquoi tu ne lui a rien dis ? me demanda-t-il alors, assis au bord de mon lit.
_J'ai tiré au sort & c'est tombé sur toi. Tu as été le grand gagnant du jeu, félicitation. lui répondis-je avec une pointe d'humour.
_Tu trouves encore le moment pour rire.
_Bin il faut ! »

Il sourit. Marcel posa sa main sur mes cheveux & me les ébouriffa. On rigola quelques instant & il se mit à pleurer.
Je lui tendis mes bras & il vint s'y loger directement.

« Ce n'est qu'une greffe. Tu vas voir, tout va bien se passer. le rassurai-je.
_J'ai peur. Tu vois même le grand & beau DongHae a peur !
_Tss … Mauviette !
_Mauviette ?!! Hey, hier soir, à la console, j'ai dompté trois anacondas !... Bon en faite, c'était des petites couleuvres mais ça n'empêche que j'ai réussi ! »

Je rigolai & entendis qu'une personne frappait à la porte, mon médecin traitant entra avec deux infirmières derrière lui.

« Il est l'heure d'y aller ! »

Pff allez, il était temps de passer sur le billard. J'avais peur comme DongHae mais j'avais ce qu'il fallait pour me rassurer : c'étaient les photos que j'avais prises au début de l'histoire. Je les sortis de dessous mon oreiller & les garda en main.
Je tendis le bras ensuite vers DongHae qui restait dans ma chambre, le temps que l'on m'emmenait au bloc & lui fis le signe « Peace and Love » avec mon majeur & mon index accompagné d'un grand sourire. Il me répondit de la même manière mais son sourire, paraissait faible.
L'ascenseur nous déposa , moi & les infirmières, au rez-de-chaussée, une fois en bas, elles firent rouler mon lit jusque dans la salle. Dedans, on me mit une sorte de bonnet blanc sur la tête & je sentis qu'on me piquait pour que je m'endorme.

*

Longtemps après

« Gwladys ?! Tu m'entends ?! » me demanda une voix d'homme à côté de moi.

J'ouvris, ou plutôt essayai d'ouvrir les yeux & quand ils furent un peu ouvert, je crus voir EunHyuk au dessus de moi.

« Oppa ! » soufflai-je.

Je fis un petit sourire, & resserrai ma main pour ne pas lâcher les photos. Je fus tellement contente de l'avoir vu une dernière fois, qu'une larme perla.
Je gardai le sourire aux lèvres, puis je remarquai que je commençai à partir pour un long, très long sommeil.

Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip …......

End~

_________________
TUMBLR → peacefull love


un petit pekito fait par les soins de Seika, merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...   Jeu 27 Mai - 16:30

T.T Ça y est j'ai les boules maintenant *Veuillez m'excusez pour mon langage cru...*

Sinon... C'est magnifique ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...   Ven 28 Mai - 17:06

ouii c'est magnifique! tu as très bien écris! Bravo^^
Revenir en haut Aller en bas
Aikô

avatar

Féminin
Messages : 1243
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 22
Localisation : A l'église avec Bling-Bling ! Wedding Dress~

MessageSujet: Re: [OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...   Ven 28 Mai - 19:16

Merci Cocotte ! Alors tu as apprécié ta propre mort ! xP

_________________
TUMBLR → peacefull love


un petit pekito fait par les soins de Seika, merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...   Ven 28 Mai - 19:19

je dois dire qu'elle est pas mal! Y a quand meme deux super beaux gosses qui pleurent pour moi et puis c'est classe comme mort je trouve xD"
Revenir en haut Aller en bas
Aikô

avatar

Féminin
Messages : 1243
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 22
Localisation : A l'église avec Bling-Bling ! Wedding Dress~

MessageSujet: Re: [OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...   Ven 28 Mai - 19:21

Bon bin je peux en réécrire alors ! xP ...
Sauf que là tu mourras dans d'atroces souffrances ! xD .... Non je ne ferais jamais ça ! ^^"

_________________
TUMBLR → peacefull love


un petit pekito fait par les soins de Seika, merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[OS][Death-fic] Si on m'avait dis ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stabwound ( Death Metal - Rouen)
» EXCITER Death Machine (2010)
» Nile (Death Metal Pharaonique - USA)
» [Dossier] Death Metal suédois
» IlluSTraTiON DU tRIBuTE A chrISTiaN DeaTH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{♣ A table! Kpop ::  :: Pause café :: ★ Fan - Fictions-
Sauter vers: