Dégustation instantanée de bon petit plat à base de Kpop
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyliane



Féminin
Messages : 12
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 28

MessageSujet: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 29 Mai - 16:58

C'est Nani qu'a demandé à ce que je poste ma fic ici xD

Titre Hurting Feelings [à traduire par Sentiments Blessants]

Rating NC-âmes sensibles ~ c'est pas pour moi, c'est pour vous les jeunes... je suis une horrible sadique, et si on aime pas voir souffrir ses petits chouchoux, faut pas lire ! Y'aura des scènes explicites bien plus tard, ce sera signalé, ceux qui voudront pas pourront ne pas lire ^^

Couple Certains sont très faciles à trouver mais il y a un certain mystère que j'aime faire sur les couples, alors je les mets en spoiler ^^
Spoiler:
 

Genre Angst, Romance, Yaoi (scènes explicites plus tard)

Résumé Sungmin vit avec son frère adoptif (fils de son beau-père d'un premier mariage) Ryeowook. Mais depuis la mort brutale de leur parents le plus jeune est encore plus distant qu'avant, et puis... un jour il s'effondre sur le sol de la cuisine. Sungmin, impuissant face à ce qui ronge son frère adoptif, va appeler son meilleur ami à la rescousse, Yesung. Mais celui-ci doit laisser de côté une personne qui lui est très cher, Siwon, malade lui aussi, aux bons soins d'un infirmier qu'il n'apprécie pas trop, Heechul. Près d'eux, un ami de Sungmin travaillant dans un restaurant chinois depuis qu'il a fuit son pays d'origine, Hangeng, va se rendre compte que la vie n'est pas facile pour ceux qui l'entourent. Shindong par exemple, qui doit prendre soin de sa mère, Donghae... qui rêve et se prend des râteaux murs. Et le passé n'est jamais loin, même si on fait semblant de ne pas le voir ! il y a aussi Eunhyuk, backdanseur pour un groupe en vogue dans le divertissement et avec qui il est lié d'amitié, qui voit débarquer un jeune idiot, Kyuhyun, à la recherche de son frère disparu.. de fil en aiguille les voilà qui s'emmêlent dans une affaire un peu sombre. Et si un certain Zhoumi tirait les ficelles de leurs mésaventures depuis la Chine ? Il semblerait que ce ne soit cependant pas lui qui cause chez Eeteuk un comportement des plus déplacés en public, et cela malgré la présence de Kangin. Mais ce dernier a l'habitude, il espère juste que ça ne va pas finir comme la dernière fois. Retrouver sa mère baignant dans son propre sang dans la baignoire, c'est pas le meilleur des souvenirs.
15 jeunes hommes tentent de vivre, de survivre pour certains. Ils ressentent tous la douleur, et peut-être un peu d'amour.

Notes de l'auteurElle est commencée depuis plus d'an, je la laisse de côté 2-3 mois et d'un seul coup je fais 3 chapitres ^^; Mais elle sera terminée un jour...
FIGHTING !! >o<

Les chapitres sont de plus en plus longs, mais ça reste raisonnable je pense =)

Et j'accepte toutes les remarques =D



~01

« Alors? »
« ... »
Yesung ne sut pas quoi répondre à son cadet. La fatigue se lisait sur leurs deux visages, mais il voyait combien l'inquiétude rongeait Sungmin. Au fond de lui, il aurait souhaité pouvoir le rassurer, revoir enfin un sourire étirer ces lèvres fines. Malgré tout, il y avait de quoi se tourmenter.
« Hyung... »
« Chut... calme-toi. »
L'aîné enveloppa Sungmin de ses bras et le plus jeune vint naturellement poser son front plissé par l'anxiété sur l'épaule offerte. Il s'accrocha au brun et laissa couler ses larmes, incapable de les retenir plus longtemps. Tout cela était bien trop pour lui, il se sentait tellement faible et inutile qu'il ne se supportait plus, et Yesung l'avait bien compris.

Flash Back

« Yesung je t'en prie! Je sais plus quoi faire! »
« Siwon a besoin de moi aussi, tu sais combien il compte pour moi et je... »
« Hyung!! Il va se tuer!! Je t'en prie, je... je suis inutile... si c'est toi...! »
« Très bien Minnie. Mais je ne resterai pas plus d'une semaine. »
« Merci hyung, merci!! Fais vite s'il te plait, c'est de pire en pire! »
Sungmin avait tout à coup entendu un bruit de chute et s'était précipité dans la cuisine où il avait laissé son colocataire et frère par alliance. Le téléphone qu'il avait conservé dans sa main tomba, emportant la voix inquiète de Yesung et explosa au contact du sol, ses morceaux s'éparpillant à côté du corps inerte de Ryeowook. Son cri déchira l'air avant qu'il ne se précipite sur son cadet, pleurant déjà les larmes qu'il pleurerait encore deux mois plus tard, dans les bras de son ami.

Retour au présent

Après une dizaine de minutes à pleurer, Sungmin n'eut bientôt plus de tristesse et de désespoir à déverser sur l'épaule de Yesung et celui-ci sortit un mouchoir pour rendre au visage de son cadet, un semblant d'humanité. Il ne cessa de lui caresser l'épaule, un geste affectueux, qu'il avait pris l'habitude de faire depuis leurs années collège ensemble lorsque le plus jeune allait mal. Celui-ci respirait un peu mieux, et si ses yeux le brûlaient atrocement, il n'en laissa rien paraître et affronta l'éclairage blanc et cru du couloir où ils se trouvaient, assis sur de petites chaises vert pomme.
« Attends-moi ici, je vais nous chercher du café. Double dose de sucre, hein? »
Sungmin acquiesça sans grande conviction, quelque peu récalcitrant à voir son aîné s'éloigner ne serait-ce qu'un instant. Toutefois, c'est ce qui arriva, il vit Yesung disparaître au coin du couloir, non sans un dernier regard vers lui. La présence de son ami et hyung l'apaisait, le réconfortait, il savait que sans lui, tout aurait été pire, probablement qu'il n'aurait jamais résisté à tout cela et aurait tout abandonné deux mois plus tôt, lorsqu'il avait découvert Ryeowook évanoui dans sa cuisine. Le choc avait été violent, extrêmement violent pour lui. L'arrivée de Yesung, si elle n'avait pas encore résolu le problème, lui permettait au moins de tenir bon, et de continuer à encaisser les aller-retour fréquents entre l'hôpital et l'appartement. D'ailleurs le moyen de locomotion de son aîné était un grand bonus, plus besoin d'appeler une ambulance et d'endurer des frais supplémentaires. Incontestablement, Yesung lui donnait la force nécessaire à sa propre survie, mais qu'en était-il de Ryeowook? Qui lui donnait la force de se battre contre ce qui le rongeait? Le blond soupira, ce n'était certainement pas lui, incapable comme il l'était d'identifier ce mal dévastateur qui s'était emparé du corps et de l'esprit de la personne qu'il chérissait le plus depuis la mort du père de celui-ci et de sa mère à lui. Non, il n'était indéniablement pas dans la capacité de tenir ses propres engagements, et cela le minait bien plus que la maladie de Ryeowook, entrainant par la même un dégoût profond pour son égoïsme.
« Tiens. Fais attention, c'est très chaud. »
Sungmin releva son visage sur son hyung qui lui souriait, tendant un gobelet de plastique jaune d'où s'échappait une légère fumée, témoignant de la chaleur évidente du breuvage qui s'y trouvait.
« Il n'y avait pas de touillette, désolé. »
« Mh. »
Le blond n'eut pas plus de répondant. Mais Yesung savait que cela importait peu, l'important était qu'il soit là pour son cadet, il avait parfaitement conscience que sans lui Ryeowook serait déjà loin du monde des vivants et Sungmin aussi. Malgré cela il ne parvenait pas à les sauver tous les deux durablement, et l'un sans l'autre, ils ne seraient plus rien. Il soupira et trempa ses lèvres dans le liquide sombre, la journée serait longue et le médecin n'avait pas été confiant, à peine rassurant. Près de lui, le blond retint les larmes qui menaçaient de couler à nouveau et lui piquaient les yeux. Soufflant timidement sur son café sucré, il y gouta finalement et cela desserra un peu sa gorge nouée par ses émotions.

Deux petites heures plus tard, une infirmière s'approcha d'eux et des cadavres d'une dizaine de gobelets en plastique jaune posés sur la chaise voisine. Sungmin se leva d'un bond.
« Vous pouvez aller le voir, mais ne restez pas longtemps s'il vous plait. »
« Oui, bien sûr. »
« Suivez-moi alors. »
C'est Yesung qui avait répondu. Non pas qu'il doutait que son cadet en pense tout autant que lui, mais il ne voulait pas qu'il soit obligé de se contrôler pour parler, il était dans un état suffisamment instable pour ne pas en rajouter inutilement. Ils suivirent donc l'infirmière qui les guida dans les couloirs du service de soins intensifs. Elle s'arrêta devant une porte mais ne les laissa pas entrer tout de suite.
« Nous le déplacerons en fin de journée, vous serez prévenus par le service de gestion de la chambre qui lui sera attribuée si vous souhaitez le voir demain. »
« Oui, nous connaissons le fonctionnement, merci. »
« Bien, bonne journée. »
« Bonne journée à vous aussi et merci pour votre travail. »
Ils s'inclinèrent, Sungmin ayant gardé le silence à nouveau. Yesung posa une main sur l'épaule du blond et l'encouragea.
« On y va. Ouvre la porte. »
Il n'en avait pas envie, il ne supportait plus de voir Ryeowook dans cette situation, mais il voulait le voir, il avait besoin que ses yeux se posent sur lui, encore une fois, juste pour oublier qu'ils ne risquaient pas de se fermer bientôt pour toujours. Il posa une main tremblante sur la poignée et sentait les doigts de Yesung sur son épaule se faire plus pressants. Il inspira un coup et ouvrit enfin la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidolsfansub.com
-nani-



Féminin
Messages : 479
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 29 Mai - 17:02

0.0 tu crois je dois re commenter ??? XD
je le ferais peut être dans la soirée ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atable-kpop.asiat-world.com
Cyliane



Féminin
Messages : 12
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 29 Mai - 17:04

MDR
fais comme tu veux, j'vais poster très vite de toute façon, jusqu'à rejoindre SJF ^^
Et puis faut que je te réponde, à KRY aussi, là-bas x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidolsfansub.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 29 Mai - 17:33

J'aime ton style d'écriture, DAAAH ! ♥.♥ *Lapine crétine, POWAA* J'aime voir souffrir les gens Kekeke Twisted Evil .... Yahouuuu du LEMON prévu pour la suite...... !!!!!!!!!! Continue à poster et je te vénèrerais pour toujours !!! 8DD
Revenir en haut Aller en bas
Tiffany



Féminin
Messages : 1062
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 27
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 29 Mai - 20:47

Oh j'avais lu ça !
J'avais adoré Very Happy

Merci Very Happy

_________________

La vie est une chose délicieuse une fois qu'on a décidé de ne plus la prendre au sérieux.


Merci à Seika !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atable-kpop.asiat-world.com
Cyliane



Féminin
Messages : 12
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 5 Juin - 0:27

Gigi ! ^^ (j'ai pas oublié t'as vu ? XD)
"Lapine crétine" ? C'est toi ça ? XD Pas mal !! =D
Merci d'apprécier alors que t'as lu qu'un mini mini mini bout x')
Mais si t'es sadique... tu vas aimer ce que j'écris en général je pense ^__^ *fière en plus*
Bon j'en suis à 27 chapitres (3 fois plus longs que celui-là pour certains) et y'a toujours pas de lemon, mais bon, ça arrive hein xDDDD
Je mettrais des OS pour que tu saches comment je fais mes lemon ^.^
Oui oui je continue =D

Tiffany ! Toi aussi t'es là ? x)
Tu l'as lu ?! Mais alors.... tu m'as jamais commentée O__O
ou alors j'ai une mémoire des pseudos plutôt nulle et ça vient encore de se prouver xD
De rien =DDD

Allez, 3 chapitres d'un coup, ça vous va ? xD
Je fais pas de résumé, je les trouve trop vieux ces chapitres maintenant ^^;

~02

Le calme était d'un poids reposant. Une petite fenêtre laissait entrer l'air frais de ce début de printemps et seuls de légers bruits berçaient l'air de leurs vibrations sonores. Ryeowook aurait pu dormir mais il se sentait si lasse et si désireux de ce calme qu'il ne voulait pour rien au monde le briser par le sommeil. Profiter de cette situation l'apaisait, aussi étrange que cela puisse paraître. Il s'était réveillé quelques minutes plus tôt, ouvrant les yeux sur un habituel plafond blanc. Cela aurait pu être sa chambre mais il savait qu'il ne dormait plus sur le dos depuis quelques années déjà. Puis les premiers souvenirs revinrent à sa mémoire et il comprit péniblement qu'il se trouvait à nouveau à l'hôpital, branché, immobilisé dans un lit froid. Il pouvait sentir l'engourdissement de son poignet provoqué par la perfusion de nutriments, la présence écœurante du tube respiratoire dans sa gorge, le picotement des patchs collés sur sa peau, le tensiomètre pinçant son doigt, et enfin, l'odeur de la lessive des draps blancs bordés de bleu aux inscriptions de l'hôpital. Machinalement il avait cherché son frère adoptif du regard, attirant l'attention de l'infirmière qui veillait sur lui. Elle lui avait sourit et avait fait son travail, s'enquerrant de son état de santé. Voyant que tout allait pour le mieux elle l'avait laissé pour appeler le docteur, et imposa, en refermant la porte, ce calme reposant qui régnait depuis.
Encore une fois il n'avait pas voulu en arriver là, mais il ne l'avouerait pas à Sungmin, il ne lui dirait rien. Il ne supporterait pas de le voir se briser petit à petit alors que rien n'était de sa faute. Avec Yesung c'était autre chose, il n'avait pas le courage de lui dire la vérité, alors il lui exposait son mal être de dizaines de façon différentes, inventant toujours plus de mensonges dans lesquels il s'embourbait. Il avouait ensuite, quand cela devenait trop ridicule, et recrachait aussitôt une nouvelle ineptie pour couvrir la précédente, tombée en échec. Quelque part il espérait que son aîné devinerait de lui-même, qu'il n'aurait pas besoin de dire la vérité. Car il ne dirait jamais la vérité, la terreur qu'il ressentait l'en empêchait et lui interdisait le moindre bonheur. Après tout, il n'avait jamais été fait pour cette sensation. Les fourmillements de la joie aux coins des lèvres, les papillons qui virevoltent dans l'estomac. Il avait connu, mais tout avait été si vite détruit. Les papillons, il les vomissait, les fourmillements, il les écorchait. Et cela se voyait sur son corps, creusant encore plus l'écart entre lui et le monde. " Trop lâche pour mourir " lui avait dit son père. " Trop minable pour mériter le contraire " se répétait Ryeowook.
Les séjours à l'hôpital duraient depuis 2 mois. Il y passait une semaine puis ils étaient obligés de le faire sortir. Une poignée de jours passaient avant qu'il ne soit emmené aux urgences et se retrouve dans la même situation. C'était un cercle dont on ne voyait pas la fin. Ni lui, ni Sungmin et Yesung, ni même le même médecin qui le soignait depuis. Enfin, soigner était un bien grand mot, il le remettait sur ses deux jambes en le bourrant de médicaments pendant une semaine et attendait qu'il revienne, Ryeowook le laisserait-il faire plus? Bien sûr que non. Les psychologues n'y changeaient rien non plus, il refusait obstinément de communiquer avec eux. Il savait être extrêmement buté. C'est ce qui donnait le plus d'espace à sa maladie pour prospérer, et il en avait parfaitement conscience.
Il entendit soudain la porte s'ouvrir, doucement. Ce n'était pas le médecin, c'était Sungmin. Cela ne faisait que quelques années qu'ils se connaissaient, mais il pouvait distinguer son comportement parmi beaucoup d'autres. Ryeowook eu de minuscules secondes pour dresser les murailles qui le protégeaient, mais cela suffit, il était près à affronter la douleur de son frère adoptif et la rudesse protectrice de Yesung.

Le blond n'osa pas parler, il n'osait jamais avant un long moment. Il sentait encore les larmes lui brûler le coin des yeux, la main de Yesung sur son épaule, le goût du café dans sa gorge à nouveau serrée. Il reconnu les bip de la machine qui projetait une ombre menaçante sur le seul lit de la pièce immaculée, l'attirail qui sauvait son frère était inlassablement le même, mais il ne s'y habituait pas, il ne voulait pas s'y faire, cela signifierait qu'il acceptait la maladie de Ryeowook, et il en était incapable, plutôt mourir. Malgré sa détermination, il se heurtait toujours au même mur, au silence, à l'ignorance de son cadet, et se sentait affreusement inutile.
" Bonjour Ryeowook. "
Yesung était là lui, et il ne laisserait pas tomber. C'était dans son caractère, il pensait et agissait vers l'avant, réfléchissait et sacrifiait pour le meilleur et non le pire. Il avait sacrifié Siwon pour aider Sungmin et Ryeowook, il y perdait beaucoup pour le moment. Et commençait à en souffrir à son tour, mais il ne tarderait pas à reprendre la situation en main, bousculant plus violemment ses deux cadets si besoin.
Le plus jeune ferma les paupières, ignorant ses visiteurs. Il n'avait aucune envie de les voir, et de toute façon, il ne parviendrait pas à parler en étant intubé. Qu'ils le laissent tranquille pour une fois!
Il ne vit pas Sungmin tendre une main tremblante vers lui tout en arrêtant sa démarche mal assurée. Il ne put remarquer les larmes dans ses yeux de se faire rejeter ainsi. Il ne put apercevoir les dents blanches mordre les lèvres fines et frémissantes.
Avant que les larmes ne coulent Yesung récupéra son protégé, il enserra ses épaules de ses bras, cala son menton contre son cou et respira l'odeur de pêche de ses cheveux doux. Sungmin pleura à nouveau. Il ne pensait pas qu'il lui restait des larmes et elles furent douloureuses, ravivant la brûlure de celles qui étaient passées avant. Il sanglota sans bruit, retenant les contractions de son corps en proie au désespoir, il se força à fixer Ryeowook, espérant que son frère adoptif rouvriraient les yeux et le regarderait enfin. Il ne souhaitait rien de plus en cet instant que d'apercevoir les prunelles sombres malgré leur froideur qu'il connaissait si bien depuis quelques années. Mais même cela lui était refusé.
Son aîné le tira vers lui, voyant que la situation n'évoluerait pas. En même temps qu'il forçait Sungmin à sortir de la chambre, il remarqua les sourcils de Ryeowook se froncer et déclara d'un ton un peu plus sec que ce qu'il aurait souhaité:
" Quand tu auras décidé d'être un minimum respectueux, nous reviendrons. N'espère pas rentrer en voiture à la maison vendredi prochain. Nous ne viendrons pas te chercher. "
Son ami trembla dans ses bras, voulut protester mais Yesung le fit taire d'une pression ferme tout en le tirant plus vers la porte. L'aîné actionna la poignée, poussa un Sungmin complètement perdu dans le couloir, les larmes coulant toujours sur son visage. Un dernier regard à Ryeowook pour remarquer son poing serré sur la blancheur des draps et le brun referma la chambre, sans regret. Il voulait les secouer, il ne pouvait maintenant plus reculer, même s'il devait en être haï par ses protégés. Il attrapa Sungmin par le bras, sans sa tendresse habituelle, et ne cacha pas sa colère face à la réaction de Ryeowook. Le blond le suivit, une envie de vomir obstruant sa gorge, incapable de protester ni contre ce qu'il ne comprenait pas ni pour ce qu'il comprenait encore moins. Ils sortirent de l'hôpital et rejoignirent la voiture de Yesung qui démarra sans avoir lâché un seul mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidolsfansub.com
Cyliane



Féminin
Messages : 12
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 5 Juin - 0:27

~03

Les larmes avaient coulé toutes seules le long de ses tempes, se logeant désagréablement dans ses oreilles. Quelques sanglots le secouèrent avant qu'il ne retrouve un certain calme. Ryeowook s'en voulait, atrocement, la culpabilité était un sentiment qu'il éprouvait souvent, mais là... il aurait souhaité les appeler, leurs dire qu'il voulait qu'ils restent, qu'ils lui montrent qu'il n'était pas seul dans ce lit froid et cette chambre trop grande, trop blanche; au moins pour un moment. Il s'en voulait surtout d'avoir fait pleurer Sungmin, il n'avait pas du tout prévu ça. Il pensait qu'il viendrait quand même vers lui et prendrait sa main comme il le faisait toujours. Mais Ryeowook n'avait jamais autant montré qu'il n'avait aucune envie de les voir. Et Sungmin n'avait jamais réagi aussi violemment, pleurant dans l'instant à cause d'un rien. Peut-être n'était-ce pas rien. Peut-être que son grand frère d'adoption souffrait bien plus de ce qu'ils vivaient qu'il ne le laissait voir.
Et si... s'ils ne venaient jamais le chercher? S'il ne pouvait plus jamais revenir chez eux? Retrouver la chambre qu'il avait volé à Sungmin, la seule pièce où il se sentait bien. Retrouver la douceur des draps que déposait Sungmin sur lui lorsqu'il s'endormait devant la télévision. Retrouver la douceur de la voix de Sungmin qui lui dit bonjour, bonsoir, je suis là. Retrouver son frère, tout simplement.
L'idée de ne plus jamais retrouver ces trésors qui représentaient ses seules touches de bonheur, les seules intrusions du rose dans sa vie en noir et gris, cela le terrifiait. Cette nuit-là, le personnel n'eut pas le temps de se reposer, un rien faisait crier leur jeune patient et le portait au bord de la crise. Endormi au sédatif, il ne se réveilla qu'au milieu de l'après-midi, seul. Ni Yesung, ni Sungmin pour lui sourire. Juste le blanc, le froid, le silence, lourds de sens.

« Tu n'aurais pas dû... »
« Il n'avait pas à faire ça Sungmin. Accepte-le. »
« Je... »
« Ne pleure pas voyons. Il ne va pas en mourir! »
Mais les larmes inondèrent à nouveau ses grands yeux marrons, roulèrent sur ses joues et s'écrasèrent sur ses mains. Ils s'étaient levés tôt. Non pas que c'était inhabituel mais ils profitaient habituellement de l'absence de Ryeowook pour se reposer. L'énergie dépensée à tenter de soutenir leur cadet leur manquait cruellement, pourtant ils n'avaient pas réussi à dormir. Du moins Yesung avait veillé son ami en proie à une souffrance intérieure trop forte jusqu'à ce que l'épuisement l'emporte. Devant un café serré, Sungmin n'avait pas pu retenir les mots qu'il avait répété toute la nuit durant sans parvenir à en dire plus. Son aîné se leva, posa sa tasse vide dans l'évier et se plaça derrière le plus jeune pour le prendre dans ses bras. Il savait que ce ne serait pas facile, que c'était pourtant le mieux à faire pour qu'ils se sortent tous de cet avant-goût d'enfer, mais il se demandait aussi s'il ne les faisait pas tous plus souffrir inutilement.
« Calme-toi, ça va aller. Je suis là Sungmin, je ne vais pas te laisser tout seul. »
« Mais...mais lui.. »
« Oublie-le un instant Sungmin. Il est en sécurité à l'hôpital, tu vas te perdre à ne penser qu'à lui. Pense à toi. Pense à toi juste une seconde. »
« Mais...mais... »
« Chuuut...ça va aller. Calme-toi. »
Après un long moment Sungmin ne sanglotait plus. Il avait appuyé sa joue contre celle de Yesung qui lui caressait doucement le bras. L'aîné choisit cet instant pour parler d'autre chose.
« Il faut que je te dise. Siwon va venir ici. Il dormira dans la chambre que tu m'as prêté. Je me refuse à le laisser seul un mois de plus. »
« Hein? »
Sungmin était surpris. Il s'y attendait, à ce que Yesung ne veuille plus être séparé de Siwon plus longtemps, mais là...le faire venir à Séoul, dans cet appartement...
« Il arrive demain. Je vais le chercher à la gare à 13h. »
« Je vois. D'accord. »
Avait-il d'autre choix? De toute façon il ne pouvait pas refuser, pourtant quelque chose le tracassait.
« Hyung, il n'était pas seul n'est-ce pas? »
Yesung ne dit rien pendant un moment, rendant pour son cadet l'attente de moins en moins supportable.
« Il est avec Heechul. Mais je refuse de le laisser plus longtemps entre les mains de cet infirmier pervers. Il va me le traumatiser ! »
Sungmin faillit rire. Le ton de son aîné n'était pas tendre mais il devait admettre que sans Heechul, il n'aurait pas pu venir les aider, Ryeowook et lui. Et pour cela, il remerciait l'infirmier, aussi pervers soit-il.
« D'accord. Il arrive demain à 13h ? Il n'aura pas eu le temps de manger dans le train. Je demanderai à Hangeng de me livrer des repas alors ! »
Yesung sourit malgré lui en voyant s'étirer les lèvres fines de Sungmin. Enfin un peu de joie sur son visage, ce n'était qu'éphémère et encore noyé sous la tristesse mais le résultat était là. Il se redressa, lâchant son ami et lui répondit sur un ton bien plus léger.
« Ce sera parfait! Siwon adore la nourriture chinoise. Et moi aussi ! »
« Oui, je sais ! Ryeo... »
Trop tard. Aussi vite que le sourire avait éclairé son visage la douleur revint le hanter. Mais il ne pleura pas, il n'avait plus de larmes à verser. Yesung admira son courage, le jeune homme en avait plus qu'il le croyait lui-même.
« Je vais faire la vaisselle. »
« D'accord. Je vais faire un tour dehors. »
« Hyung! Si... »
« Si l'hôpital appelle, je te préviens tout de suite. Ne t'inquiète pas pour ça. »
« Merci. »
« N'oublie pas de te reposer. »
« Oui. »
Il n'y avait plus rien à ajouter. Yesung quitta l'appartement après avoir enfilé une veste légère sur sa chemise, laissant Sungmin face à sa tasse à demi-entamée, avec ses doutes, et ses espoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidolsfansub.com
Cyliane



Féminin
Messages : 12
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 5 Juin - 0:28

~04

" Vous êtes sûr ? "
" Absolument. "
" Heechul, je ne vous demande pas grand chose. Juste de me le passer au téléphone. "
" Mais il dit qu'il ne veut pas vous entendre. "
" Je ne vous crois pas Heechul, maintenant PASSEZ- LE MOI ! "
" ... oui monsieur. "
Yesung en avait marre de cet infirmier et de sa voix mi-mielleuse mi-sadique. Assis sur un banc solitaire, en bordure de la clairière d'un parc, le jeune homme attendit patiemment.
" Yesung ? "
" Oui, c'est moi. "
La voix habituellement posée et sérieuse de Yesung devint tout à coup plus douce, affectueuse, plus encore qu'elle ne pouvait l'être avec Sungmin.
" Comment vas-tu Siwon ? "
" Bien. Heechul est gentil avec moi, et ne crois pas qu'il me fait de drôle de chose ! "
" ... j'avoue y avoir pensé. "
" Yesung, je vais bien, tu n'as pas à t'inquiéter. "
" Désolé. Je... cette histoire avec Sungmin et Ryeowook me met un peu à cran... »
" Yesung. "
" ...et avec le voyage que tu vas faire demain... "
" Yesung. "
" ...je sais, je m'inquiète pour rien. "
" Tu n'as pas à t'en faire. Je ne suis pas tout seul et je te rejoins bientôt. Tu me manques tu sais. "
" Je sais. "
Après un court instant il rajouta :
" Toi aussi. "
" Tu me le montres bien assez. "
" Siwon, à propos d'Heechul... "
" Je ne veux pas en entendre plus, il m'accompagne un point c'est tout. Je ne peux pas faire ce voyage en solitaire, et il est le seul, après toi, en qui j'ai confiance pour faire ça. Alors je t'en prie Yesung, pour une fois, fais-moi confiance. "
" ... j'ai confiance en toi, pas en lui ce n'est... "
" Yesung !! "
" ... excuse-moi je sais... je sais que je ne... "
" Arrête. S'il te plait. C'est... il est inutile de continuer cette conversation maintenant. On se voit demain. J'ai hâte. Je te repasse Heechul. "
" Siwon non attend ! "
" Monsieur ? Je vous avez bien... "
" Toi, la ferme ! "
Yesung pressa si fort la touche pour raccrocher qu'il éteignit son téléphone. Cela ne suffisant pas il leva le bras pour jeter l'appareil au sol mais se ravisa soudain, s'apercevant que deux enfants l'observaient, à deux mètres de là. Confus, il abaissa lentement son bras pour ne pas plus les effrayer. Cet imbécile d'infirmier n'était pas payé à s'immiscer entre Siwon et lui, et il lui ferait clairement comprendre dès le lendemain ! Le brun soupira, tenta de reprendre son calme. Il prit son temps, ferma les yeux, ignora les enfants qui reprenaient leur jeu un peu plus loin. Il ne devait pas agir précipitamment, ce n'était pas du tout la solution. Lentement il inspira, puis expira, progressivement ses idées devinrent plus claires. Si Siwon faisait confiance à ce pervers, il se devait aussi de le faire, parce que plus que tout il croyait en celui qu'il aimait. Tout comme Sungmin croyait en Ryeowook malgré le mal que cela lui faisait. En pensant à son ami Yesung rouvrit ses paupières. L'éclat du soleil de cette fin d'après-midi lui fit voir le parc d'une couleur différente. Tout était moins vif mais plus clair, plus contrasté. Le monde paraissait à la fois plus complet et moins complexe. Un sourire s'étira sur ses lèvres, il se leva, ralluma son portable et se mit en route pour retrouver Sungmin. Il savait que son ami attendait, depuis très longtemps, mais continuerait d'attendre, encore et encore. C'était dans son caractère après tout.

" Kim Ryeowook ? Il faut manger. "
" ... Je n'ai pas faim. "
" Vos amis vont re... "
" CE NE SONT PAS MES AMIS !! "
L'aide-soignante fit un bon en arrière, étalant une partie de la soupe de légumes sur sa blouse et le lit. Elle poussa un cri dû à la brûlure du breuvage et une de ses collègues accourut aussitôt, à croire qu'elle attendait derrière la porte. D'ailleurs Ryeowook savait parfaitement qu'elles pariaient entre elles sur la date de sa prochaine admission, le temps qu'elles passeraient à le subir et ainsi de suite. Elles ne l'aimaient pas et et il leur rendait bien. Après cinq bonnes minutes de bagarre et de cris, le médecin entra et imposa aussitôt le silence. Le patient en avait profité pour ôter sa perfusion et jeter au sol ce qu'il restait sur son plateau repas. Le docteur soupira.
" Mesdames mesdemoiselles, sortez s'il vous plait. Tout de suite. "
La voix grave et calme laissait transparaitre l'intransigeance de l'homme de sciences. Elles sortirent toutes rapidement, l'une d'elles grimaçant quand même de la blessure qu'elle avait subi. La porte refermée, le médecin s'autorisa un soupir avant d'entamer une conversation dont il connaissait déjà le début, le milieu et la fin.
" Vous devez vous nourrir. "
" Je n'en ai pas envie. "
" On vous replacera une sonde. "
" Alors faites-le. "
" Ce n'est pas une solution, autant pour vous que... "
Un nouveau soupir. Cette fois, peut-être que la fin serait pire encore.
" Vous pouvez bien exiger ce que vous voulez. Je ne mangerai pas. "
" Bien. Il va falloir que je fasse appel à un psychologue, si besoin un psychiatre... "
" Comme la dernière fois. Ils n'obtiendront rien. Vous perdez votre temps avec moi. "
" Votre ami y perd de l'argent. "
C'était l'argument de poids. Le médecin savait très bien que Lee Sungmin n'était pas riche, et même si celui qui semblait veiller sur les deux plus jeunes payait toujours la moitié des frais, il viendrait un moment où ils ne pourraient plus. Ryeowook le savait très bien et ce n'était pas le genre de garçon à infliger ce type de poids aux autres. La preuve, à présent il hésitait.
" Si ce n'est pour vous ou pour les beaux yeux des infirmières... "
Les deux hommes s'autorisèrent un sourire amer.
" ...laissez-nous vous soigner, au moins pour ceux qui tiennent à vous. "
Pour la première fois depuis qu'il connaissait son patient, ce vaillant médecin le vit pleurer. Pas les larmes de la colère ou de ses crises d'angoisse, celles qui venaient tout droit de son cœur, celles qu'il versait par amour pour quelqu'un. Les plus belles.
" Ils... "
Les mots restaient coincés dans sa gorge. Ils l'étouffaient. Lentement, le docteur s'approcha, le regardant lutter pour parler, les larmes glissant sur ses joues pâles.
" Ils ne... ils... "
Une grimace de douleur comprima les traits du jeune homme et marqua le début de violents sanglots. Attendri, le médecin se pencha et prit maladroitement son patient dans ses bras. Ce n'était qu'un maigre réconfort, le mieux qu'il puisse faire, mais l'homme d'une quarantaine d'année en avait ressenti un besoin impérieux. Ryeowook s'en voulait, il serra les poings si fort que ses ongles s'enfoncèrent dans sa chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidolsfansub.com
-nani-



Féminin
Messages : 479
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Sam 5 Juin - 15:58

0.0
t'imagines pas le coup de sang quand j'ai vu Hurting Feelings marqué sur un de mes mails ^^

mais je les ai déjà lu xD
*fausse joie* XD

en tout cas merci beaucoup de poster sur ce fofo aussi ^^
j'attends la suite sur l'autre ><

en espérant que le prochain mail soit le bon XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atable-kpop.asiat-world.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   Jeu 31 Mar - 20:10

ouah j'aime la suite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FicYaoi][Super Junior] Hurting Feelings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fender Blues junior + Pédale zvex octane III
» Junior THOMPSON
» [CD] Junior Wells - Come In this House
» Little Junior PARKER
» vds ampli Fender Blues Junior (vendu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{♣ A table! Kpop ::  :: Pause café :: ★ Fan - Fictions-
Sauter vers: